INSTALLATIONS /

PERFORMANCES

1/11

Courrier Sud

 Festival

Arts des lieux

Marseille

2004

« Courrier Sud » Installation trajet migrants pour le festival Arts des lieux à Marseille.

Dans le cadre du Festival l'art des lieux les Faiseurs de pluie ont choisi de présenter une installation qui rend compte du trajet effectué en 2003 sur les pas des migrants entre le Sénégal, la Mauritanie et le Maroc). 

Il s'agit de carcasses de voitures rouillées, portant dans le froissement de la tôle les blessures du trajet des migrants. Des portraits, des photos du trajet sont incrustés sur les voitures, comme l’écho lointain de ses occupants, dont la route se serait échouée ici.

Une ambiance sonore, constituée des témoignages recueillis lors du parcours, témoigne du passé, du chez soi, des liens qui nous lie à l’endroit où l’on est né et où l’on vit malgré les difficultés. Mais aussi de l'incertitude pour l’avenir qui amène certains à prendre la route pour l’Europe. Et ceci, malgré le témoignage parfois amer de ceux qui reviennent et expliquent que c’est loin d’être le paradis que montre la TV.
 

Conception Réalisation Syméon Fieulaine, Création sonore Frédérique Lagrange, Production Festival Arts des Lieux

1/3

2007
un jeu pas comme les autres

Festival 

Arboresence

Marseille

2006

Performances théâtrales sur le parlé politique - Festival Arborescence, Marseille Aix-Pce 2006

« 2007, un jeu pas comme les autres » : Un groupe de comédiens affublés des noms des candidats aux élections se confrontent au cours d’un jeu pour savoir qui sera président. Le public est amené à participer avec un blind test sur les propositions des candidats « qui a dit quoi ? », un jeu de chaise musicale sur la marseillaise, et « 1,2,3 Soleil pour le fauteuil de Président.

Friche de la Belle de Mai, Sophie Zanone, Simon Gillet, Frédérique Martin, Alice Chenu

 

« Le mérite » : Être Français ça se mérite a dit JM le Pen- Prenant cette phrase au mot, Syméon Fieulaine propose une performance aux Beaux-Arts d’Aix en Provence où un ouvrier noir, dans une vitrine, nettoie une immense espace. Au fur et à mesure de ses efforts la couleur part, il devient blanc, et se transforme un jeune cadre dynamique. École des Beaux-Arts d’Aix en Provence

 

Conception Réalisation Syméon Fieulaine, Création sonore Frédérique Lagrange Production Festival Arborescence

1/7

Where is the truth ?
 

Festival
Arborescence

Aix en Provence

2006

« Where is the truth ? » Performance au Festival Arborescence, École d'Art Aix-en-Provence 2006

Installation pour tenter d’atteindre une vérité universelle par la somme de vérités individuelles. Il s’agit d’une toile sur laquelle chaque visiteur est invité à écrire « sa vérité » à l’encre sympathique. En fin de soirée, le tableau ainsi composé, et les mots écrits seront révélés au chalumeau. 

 

Conception Réalisation Syméon Fieulaine, Création sonore Frédérique Lagrange Production Festival Arborescence

1/8

Ce qui reste
 

Grands Terrains

Marseille

2012

" Ce qui Reste " - Résidence et présentation d'une installation plastique sur invitation de Stéphanie Lior Echeinberg aux Grands Terrains. Thème : les déplacements et les déplacés. — Marseille

Lors de cette invitation, sonder mon déplacement récent, de Marseille vers la Bourgogne. Interroger ce qui me constitue, cette jeunesse, cette ville, ce qui m’a portée dans ces espaces et faire la somme de « ce qui reste » 

Extrait : " Vécus de la rue, du quartier, d'univers où le cuir sert de rempart, parfois de couverture, de monnaie d'échange, de cachette. On joue à être un homme derrière cette peau plus ou moins usée, cette peau  qui donne à la jeunesse des airs guerriers. J'ai traversé ce temps. Je laisse ma carapace comme une mue qui porte en elle des strates de vécus, des attitudes, des combats, des amours et beaucoup de livres portés qui en on fait baillés les poches. Poids nécessaire à mon corps léger dans ce pays où le vent vous soulève du sol." Texte Installation "Ce qui reste" au Grands Terrains – 
 

Marseille 2012 Conception Réalisation Syméon Fieulaine, Curatrice Stéphanie Lior Echeinberg, Production Les Grands Terrains

1/5

Memory
phone

1

 

Hotel de l'Europe

 

Chalon sur Saône

2016

« Hotel de l’Europe bonjour » Installation Memory Phone - Exposition - Studio Josyane Piffaut – Chalon sur Saône – 2016

L’exposition de Josyane Piffaut est constituée de portrait pris dans un hôtel à l’abandon. Dans le hall de l’exposition, une cabine semblable à celle que l’on trouvait avant dans les bars ou les hôtels, permet aux gens de laisser des souvenirs. Il livre au téléphone enregistreur des confidences sur leurs nuits d’hôtel, ici ou ailleurs. Chacun peut aussi écouter des témoignages postés par des gens sur internet, ou des archives sonores  en jouant avec le cadran, comme on écouterait ce qui se passe dans la rue ou la fenêtre d’à côté.
 

Conception Réalisation Syméon Fieulaine

1/4

Our time
 

Copenhague
2016

« Ourtime » Installation pour la conférence internationale sur la Time perspective à Copenhague 2016

A Copenhague, dans différents lieux  des téléphones enregistrent et diffusent  le point de vue de ceux qui passent à cet endroit. Entre l’ailleurs au bout du fil et la vision du présent, il ne reste que l’instant, l’expérience solitaire de l’alchimie du temps.

« OUrTime » est une installation qui interroge notre perception du moment présent et les notions de trajet et d’expérience. En jouant sur la temporalité, et le déplacement à la fois physique et mental, « Ourtime » stimule notre perception dans le temps et dans l’espace et interroge ce qui  relie les individus en termes  de culture et de représentation. Témoigner d’une même chose ou d’un même lieu avec des mots différents, nous laisse entrevoir la multiplicité des possibles dans le quotidien.

« OUrTime » s’inspire des théories de Halbwachs sur la mémoire collective et du « Je me souviens » de G. Perec et des transformations de notre société dues aux nouvelles technologies. 

Entre géographie objective, transition sensorielle, et écoute subjective, il s’agit d’interroger et observer la notion d’expérience, la question de son partage et de sa diffusion.

Conception Réalisation Syméon Fieulaine, Programmation Cédric Lachasse,- Partenariat Centre culturel Français –Aide technique : FabLab Nicéphore Cité

1/4

Memory
phone

 

2
 

Maison du Rhône

Feyzin
2017

Pose d’un Memory phone et analyse de données - Commande métropole de Lyon pour étude ressentis des usagers pour la Maison du Rhône de Feyzin avec Psykolab, psychologues créateurs d’usages 2017

Une cabine téléphonique à l’entrée de la Maison du Rhône de Feyzin  récolte les impressions et le ressentis des usagers lors de leurs passages. Cette récolte de donnée et l’analyse qui suit a vocation à libérer la parole et permettre d’accompagner une réflexion sur la relation d’aide et l’accueil de gens en difficulté. Mise en œuvre d’une communication et possibilité d’utilisation par un public ne parlant pas français, temps d’étude des comportements sur place pour scénarisation.

Commande Psykolab - Maison du Rhône - Conception réalisation Syméon Fieulaine, Programmation Cédric Lachasse, Construction : Jocco

1/6

Quai des
brumes


 

Rouen
2018

« Quai des brumes » Création scénographiepour la gare de Rouen après analyses perception usagers – 2018

Un quai à l’abandon dans la Gare de Rouen. Mythologic Factory s’est emparé du lieu pour créer un espace ou le jeu de lumières renvoie aux peintures de Monet et son travail sur la cathédrale de Rouen. La prise en compte de l’espace cinématographique, des multiples récits possibles sur le quai d’une gare, et l’inattendus du voyage à venir, c’est traduit par un jeu de couleurs sur les vitrines des anciens ateliers. Témoignant de l’activité passé, tout en mettant en perspective l’histoire qui continue à s’écrire, dans le mouvement des trains qui passent. Une expérience usager pour une continuité affective entre les différents espaces qu’ils soient publics, privé ou intime. De la gare à la ville, du présent au futur en passant par le passé, l’histoire des lieux, toujours en cours, invite à une résonnance lumineuse des espaces traversés.

Conception réalisation Syméon Fieulaine, Technique : Jocco, Commande : SNCF Gare et mobilités et NF Etudes

1/4

Les tuiles

de l'Abd el Kader


 

Chalon sur Saône
2019

« Les tuiles de l’Abd el Kader » - Atelier et création installation  pour le festival Chalon dans la rue 2019

Dans le cadre du festival et en amont, Syméon Fieulaine a mené des ateliers autour de la parole des habitants et des parcours de vie. Le point de départ étant le naufrage de la péniche l’Abd el Kader dans la Saône avec son chargement de tuiles. La proposition lors des ateliers était d’inventer une vie avant le naufrage à ses tuiles, amener les gens à parler de ce que c’est qu’habiter, être chez soi, où de quelque part. En lien avec la Narcose (ivresse des profondeurs) partir du principe que ce sont les tuiles qui parlent, abandonnées à elle-même sous l’eau.

Ces témoignages font partie intégrante de l’installation proposée dans le cadre du sous-titre au square Chabas. 

Un amas de 600 tuiles au pied d’un arbre forme une mer minérale, qui rappel. Les gens sont invités par le gardien à leur donner une âme, une histoire en prenant la place de l’auteur/artiste à son établi. Lors d’un rituel chacun peut prêter vie à une tuile en écrivant un texte, en dessinant à même la tuile, en proposant des images à coller dessus comme un ex-voto ou enregistrer leur voix lisant un texte qui sera diffuser par les tuyaux qui émergent des profondeurs. Les tuiles parlent de ces gens qui passent, des migrants morts en mer, de la mémoire et de la manière dont elle se constitue. 

Conception réalisation Syméon Fieulaine, Production, Aide logistique et technique Chalon dans la rue, Montage Sonore : Maurice Salaun, Tuiles et conseils : Antoine Aubry

 
1/5

Dedans
Dehors

 

Résidence Artistique et sociale
 

Chalon sur Saône

2020

« Dedans Dehors » - Résidence artistique et sociale - action pendant le confinement

« Dedans Dehors, des couleurs pour éclairer l’horizon » - un jeu coloré pour distraire petits et grands confinés - action menée par les faiseurs de pluie et mythologic factory dans le cadre de sa résidence pour et avec le quartier du Stade (Chalon sur Saône). 

Une proposition au départ imaginée pour contrer les rapports de frontières dans les espaces publics. 

Pouvoir donner une place à tous, de manière indirecte et symbolique à des endroits où l'on est pas, ou on ne se sent pas autorisé. 
Le jeu de gomettes de couleurs, comme une signature, qui nous représente et viens au contact et à la conquête des espaces et à la rencontre des gens au hasard de la lumière. Cette approche a été revue et réorientée pour cet épisode d'épidémie de manière ludique et narrative; un échange entre photos et histoires contées par les enfants est en cours. 

Un grand merci au "Nez", notre pourvoyeur en gélatine (ces feuille de plastique qui colorent la lumière des projecteurs)

Conception réalisation Syméon Fieulaine

S'abonner à la Cie

Recevoir notre bulletin d'info

NOUS ÉCRIRE

NOUS SUIVRE SUR

© 2020 Les Faiseurs de Pluie

logo-small.png
  • Page Facebook Les Faiseurs de Pluie Mythologic Factory
  • Instagram Syméon Fieulaine
  • Videos de la Cie Les Faiseurs de Pluie